Acier COR-TEN

Principe

Grâce à sa composition chimique unique, l’acier de construction résistant aux intempéries a de manière significative, une meilleure capacité à résister à la corrosion atmosphérique que les aciers de constructions similaires en général. L’acier résistant aux intempéries est utilisé dans des applications architecturales sans recourir à des traitements de surface additionnels. L’usage d’aciers résistants aux intempéries élimine donc la nécessité de traitements de surface durant la période de fabrication et d’utilisation, ce qui réduit la charge environnementale et les coûts durant toute la durée de vie du produit.

La résistance aux intempéries du produit est due à sa couche d’oxyde, c’est-à-dire la patine qui se forme sur la surface de l’acier est résistante aux actions d’alliages et possède une faible perméabilité à l’oxygène. La couche d’oxyde est crée quand l'acier résistant aux intempéries est mouillé puis séché de manière répétitive. La couche de la surface protectrice se forme dans des conditions météorologiques normales en 18 à 36 mois. La couche de patine est initialement de couleur rouille brune, prenant un ton plus foncé au cours du temps. Dans un environnement industriel, la patine se forme plus rapidement sur l’acier et elle s’assombrit plus que dans un environnement rural. La couche de patine protectrice ne peut pas se former, si la surface de l’acier est continuellement humide ou sale.

Modèles

L’acier COR-TEN de degré A est compatible avec les systèmes de façades suivantes: